Paru dans :

Titre
Date
Éditeur
Tag

Panorama Bois de la construction en Bretagne
2022
FIBOIS Bretagne
Presse externe

Mutation d’un territoire viticole,
le cas du vignoble bourguignon

Autrice
Date
Référent
Contexte
Tag

Margaux Duroussay
2020
Roberta Morelli, Christine Simonin, Teiva Bodereau
Mémoire à l’ENSA Paris-Belleville.
Presse universitaire

Cette recherche s’attache à révéler les spécificités de l’aménagement territoriale de la région viticole bourguignonne. Il s’agit alors de comprendre l’impact de la production du vin, produit de consommation à forte portée culturelle, sur le développement des territoires qui l’accompagne. Des enjeux paysagers, territoriaux, touristiques, climatiques, environnementaux ou encore le soucis de la qualité de production sont mis en avant afin de comprendre ces territoires à l’organisation spatiale, aux relations d’acteurs et à la patrimonialisation caractéristique. Les notions telles que l’Appellation d’Origine Contrôlée, le terroir ou les crus seront abordés, mais cette fois-ci dépasseront la simple indication sur une bouteille de vin. Architectes, vous ne boirez plus votre vin de la même manière.

Basse-Pointe, face au risque littoral
L’opportunité d’une réflexion transversale de la montagne à la côte

Auteur.trices
Date
Référent
Commande
Tag

Mathilde Loiseau, Natasha Muszkat, Lou Papelier, Louis Richard
2018-2019
DSA d’architecte-urbaniste. E.Alonzo, C.Delmar et F.Bonnet
DGALN, PUCA, DEAL, Ville de Basse-Pointe
Presse universitaire

La présente étude s’attache à proposer une stratégie d’adaptation face au risque littoral pour une commune rurale nichée au cœur du nord Martinique, Basse-Pointe. Dans le contexte d’un bourg de moins en moins attractif et fortement soumis au risque d’érosion, la proposition consiste alors à engager une relocalisation qui améliore le cadre de vie des habitants et s’inscrit dans un projet d’éco-tourisme. L’enjeu de cette étude est de montrer en quoi une approche transversale, liant la côte à la montagne, peut apporter un double bénéfice : d’une part pour l’adaptation aux risques littoraux, d’autre part pour révéler la richesse du paysage. En décalant le regard par rapport à une approche trop souvent linéaire du littoral, une lecture par séquences inscrites dans la profondeur du territoire est proposée.

Yerres, entre récit sur la villégiature et réalité métropolitaine

Auteur.trices
Date
Référent
Commande
Tag

Ernest Blanch, Jean-Christophe Collognat, Lou Papelier, Richard You
2018-2019
DSA d’architecte-urbaniste. E.Alonzo, C.Delmar et F.Bonnet
Mairie de la ville de Yerres (91), CAUE 91
Presse universitaire

Yerres, petite commune de l’Essonne (91), résume à elle seule certains des tiraillements qui agitent l’Île-de-France. Ainsi, force est de constater qu’aujourd’hui cette ville de banlieue attractive peine à concilier sa politique locale avec les exigences de la métropole. Cette contradiction est aujourd’hui à l’origine d’un projet de Pôle gare sur le point d’être construit et dont les effets n’ont pas été suffisamment anticipés. L’étude s’attache donc à évaluer les répercussions de ce projet sur l’équilibre général d’une commune, dont nous verrons qu’elle ne se résume pas à un centre-ville historique et sa périphérie. Cette analyse nous permet ensuite de proposer des dispositifs urbains, architecturaux et réglementaires en mesure d’en corriger les insuffisances et de révéler les potentiels de la ville. Enfin, l’étude propose deux visions du quartier de gare, à même d’accorder intérêts communaux et impératifs métropolitains.

Larguons les amarres, pour un Dolus solidaire

Auteur.trices
Date
Référent
Commande
Tag

Florentin Cornée, Paul de Greslan, Iliana Skaragkou
2018-2019
DPEA Post-Carbone. J.F Blassel, R.Ménard
Mairie de Dolus d’Oléron, PUCA
Presse universitaire

Un tourisme inégalement réparti aussi bien dans le temps que dans l’espace, une dépendance énergétique au continent, une mobilité à prédominance carbonée, une population vieillissante, une périurbanisation sans précédent, des classements paysagers indénombrables et, finalement, les dérèglements climatiques. L’adaptation d’Oléron la Lumineuse à ses nombreux défis semble de fait bien difficile à envisager. Inscrite dans cet environnement contraint, la présente étude fait de Dolus le théâtre de démonstrations embrassant le champ des possibles pour habiter Oléron demain. Il s’agit à cette fin de considérer les bienfaits d’une insularité ré-enchantée, porteuse d’un écologisme authentique.

Retour en haut